QU’EST-CE QUE LE BONHEUR AU TRAVAIL ?


Performance et rendement. Voici les maîtres mots que l’on entendait dans la bouche de tous les patrons auparavant. Très intéressant en effet, mais l’employé dans tout ça ? Perçu hier comme un simple instrument de profit, le salarié est aujourd’hui au cœur de tous les sujets d’entreprise. Le bonheur au travail est notamment devenu un gage de prospérité pour les compagnies modernes.

S’assurer qu’un employé est heureux s’avère un bon investissement pour l’avenir. Mais qu’est-ce que le bonheur au travail exactement ? Est-il si important ? Est-ce un phénomène de mode comme les chaussures Crocs ou la frange rideau ? Non, c’est une philosophie qui est là pour durer. J’y suis j’y reste !

Comment le définir ?

Le bonheur étant propre à chaque être humain, il est difficile d’en donner une définition stricte et éternelle. C’est un concept complexe qui, selon certains dictionnaires, représente un état de joie global que chaque personne aspire à obtenir.

Mais qu’en est-il du bonheur au travail spécifiquement ? Dans un contexte professionnel, cela est forcément un peu particulier. Pour commencer, il est important d’établir la différence entre les termes « bonheur » et « bien-être ».

Bonheur vs bien-être

Bien qu’elles se ressemblent, les notions de bonheur et de bien-être au travail sont distinctes. Il convient donc de les décrire afin de mieux les comprendre.

Le bien-être découle de la satisfaction des besoins matériels ou psychologiques. Qu’il soit au bureau ou en télétravail, un employé nécessite un certain nombre d’éléments qui l’aideront à avancer plus sereinement dans ses tâches quotidiennes.

Le bien-être professionnel s’appuie sur la mise en place de ces initiatives qui rendent le travail agréable et moins pesant. Certaines d’entre elles sont des moments de satisfactions passagers contrairement au bonheur qui apparaît plus comme un état d’esprit s’étalant dans le temps.

Selon une étude menée par Robert Half en partenariat avec Nic Marks (PDG de Happiness Works) le bonheur au travail se résumerait à trois émotions principales :

  • L’enthousiasme : cette énergie qui incite à la prise de décisions et à la mobilisation des efforts.
  • L’intérêt : cette attention qui aide à se concentrer et à s’impliquer dans les tâches.
  • Le contentement : ce sentiment d’accomplissement qui nous pousse à vouloir réitérer l’opération.

Si vous ajoutez le sentiment d’appartenance sociale à ces principes d’autonomie et de reconnaissance des compétences, vous avez là un combo idéal pour définir le travail comme source de bonheur.

La responsabilité de l’entreprise

Il va de soi que cette définition du bonheur au travail reste très générale car chaque personne est différente et n’aspire pas aux mêmes choses dans sa vie ou sa carrière. Les entreprises ne peuvent pas imposer à leurs employés d’être heureux uniformément ou contrôler leur façon de penser. Elles peuvent cependant participer au développement de ce sentiment.

Prioriser le bien-être des employés pour contribuer à leur bonheur au travail fait partie du nouveau management 3.0. De plus en plus d’entreprises se mettent à engager des responsables du bonheur (ou CHO pour Chief Happiness Officer) afin d’optimiser l’expérience professionnelle des salariés.

Il ne s’agit évidemment pas de faire un effort une fois de temps en temps. Pour que le travail soit une source de bonheur, les responsables du bonheur (CHO) ou les patrons doivent prendre des mesures qui auront un impact positif dans le temps. Ce n’est pas rajoutant un ficus dans un coin du bureau ou féliciter ses employés une fois dans l’année que ça va marcher.

En période de crise comme celle de la covid-19, les ressources humaines ont d’autant plus intérêt à ménager leurs employés car plus on avance dans le temps, plus leur bonheur au travail occupe une place capitale.

Pourquoi est-il si important ?

Un équilibre fondamental

Le bonheur au travail s’inscrit aujourd’hui dans une nouvelle philosophie de vie. L’équilibre professionnel fait partie intégrante de l’équilibre personnel de quelqu’un.

Si un individu se sent épanoui dans ses activités professionnelles, il sentira moins le poids de sa journée de travail. En étant moins fatigué, il aura assez d’énergie physique et psychologique à accorder à sa vie privée.

Un employé en surmenage professionnel sera plus malheureux et moins volontaire à la fin de la journée. Il aura tendance à s’isoler ou aller dormir, limitant ainsi ses interactions sociales. Son équilibre personnel en pâtira, ce qui affectera progressivement son équilibre professionnel.

L’importance de maintenir un certain degré de bonheur au travail devient essentiel afin d’éviter ce cycle infernal. C’est à la fois primordial pour l’individu, mais également pour l’entreprise.

Un levier de performance

En se concentrant sur le bonheur de leurs employés, les compagnies font un investissement judicieux. Un salarié dont le travail fait du sens à ses yeux, qui se sent impliqué dans la vie de l’entreprise est plus autonome et cherche à améliorer ses compétences de lui-même.

Le positif attire le positif. Grâce à des relations interpersonnelles harmonieuses, une bonne écoute de la part des supérieurs hiérarchiques et une meilleure santé physique et mentale des employés, l’entreprise maximise son potentiel de croissance de manière durable. Mieux encore : elle fidélise ses salariés et s’assure de les voir rester en poste plus longtemps.

C’est un pari gagnant sur la productivité et la rentabilité des activités, mais également sur la réputation de l’entreprise. Car oui, un employé heureux dans son environnement professionnel aura envie de le crier sur tous les toits !

podcast leadership

La routine Buddha-Station

Au regard de ce que nous venons d’évoquer, vous aurez compris que le bonheur au travail reste un concept difficile à saisir, mais atteignable, pourvu que les entreprises y mettent du leur. Parmi les idées bien-être contribuant à rendre les employés heureux, Buddha-Station reste une solution infaillible.

Plus besoin de partir à la chasse au lunch, Buddha-Station vous permet de découvrir de nouvelles saveurs chaque semaine grâce aux repas équilibrés à votre disposition dans votre frigo santé et éco. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de votre pause midi, et pourquoi pas une petite sieste avant de reprendre le travail ?

Que vous soyez un employé ou un patron, renseignez-vous sur cette nouvelle routine de vie simple et pas chère ! De nombreuses entreprises ont déjà intégré le Buddha-rituel dans leur quotidien, pourquoi pas vous ?

Buddha-Station, l’essayer, c’est l’adopter !

Apprenez-en plus sur le bonheur au travail:

Ajouté au panier